Abstention : urgence citoyenne

Nous sommes à présent au terme d’une séquence électorale qui fixe le cadre nationale pour les 5 années à venir.

Je tiens à saluer l’élection d’Eric Coquerel qui devient le député de notre circonscription et qui permet à notre territoire de garder un parlementaire de gauche.

En tant que conseiller régional je travaillerai, comme je l’ai toujours fait avec les élu(e)s qui le souhaitent, à l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens, pour plus de justice, de solidarité et de vivre-ensemble.

Dans le même temps je ne peux que que regretter l’augmentation régulière de l’abstention qui atteint des records dans notre pays, notre département, sur notre circonscription et à Epinay avec un taux de près de 68 % lors du premier tour et parfois des pics d’abstention de plus de 70 % dans certains bureaux de vote.

Bien que nationale, cette crise démocratique dégénérative est encore plus grave dans notre ville où, rappelons-le , le maire actuel n’est par exemple élu qu’avec 46 % du corps électoral, soit seulement 7254 électeurs sur plus de 25000 électeurs inscrits.

Si certains trouvent leur intérêt à cette carence démocratique, je pense en ce qui me concerne qu’il y a urgence à ce que la municipalité réfléchisse sérieusement, avec tous les acteurs de la vie locale, aux conditions d’un réveil et d’un sursaut démocratique pour enfin engager un véritable travail de fond sur cette question.

Pour ma part, avec d’autres, je suis disponible pour relever ce défi citoyen.

Bon été à toutes et tous !

Auteur: sa

Partagez cet article sur