Honnêteté de la vie publique

Depuis 2012, la majorité socialiste à laquelle j’appartiens a renforcé la transparence et l’honnêteté de la vie publique

Je me félicite que l’Assemblée nationale ait adopté cette semaine les propositions de loi portées par mon groupe visant à renforcer la transparence et l’honnêteté de la vie publique.

La plus importante instaure l’obligation pour tous les candidats à une élection locale ou nationale de présenter un casier judiciaire vierge de condamnation touchant à leur probité. Cette disposition qui existe déjà pour un certain nombre de professions me semble une exigence normale pour les élus qui font la loi ou qui administrent les institutions de la République. Je souhaite que le Sénat s’associe à cette démarche et vote cette proposition pour qu’elle soit adoptée avant les élections de cet été.

Au moment où des affaires sèment à nouveau le doute, cette disposition vient utilement compléter l’arsenal législatif mis en place depuis 2012 par la majorité socialiste en matière de transparence et de lutte contre la corruption : suppression du cumul des mandats, obligation pour les élus de déclarer leur patrimoine et leurs intérêts, installation d’une Haute Autorité indépendante pour contrôler le respect de cette loi, création d’un parquet financier pour améliorer la lutte contre la corruption, transparence de l’affectation des dons de la réserve parlementaire ou encore diminution de la rémunération du Président de la République et des ministres.

Je regrette que toutes ces dispositions aient été adoptées sans l’accord de l’opposition. La transparence et le contrôle sont indispensables pour renouer la confiance entre les Français et leurs élus.

Vendredi 3 février 2017

Auteur: sa

Partagez cet article sur